Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Note aux lecteurs égarés ici :

Ceci est un blog somme toute assez personnel, voire intime. Je n'y publie pas régulièrement, au point que l'on pourrait se demander s'il a vraiment une utilité. Pour moi il en a une. Ce ne sont souvent que des billets d'humeur, parfois des réponses à des commentaires ou à des articles non-cités. Parfois c'est -très humblement- poétique, parfois c'est chirurgical. Parfois c'est très noir, voir gênant, parfois ce n'est que joie du quotidien. Sans transition. Parce que je suis ainsi, mais qu'il n'y a qu'ici que je peux faire sortir ça de cette façon.


Certains textes peuvent être violents, parce qu'ils parlent avec crudité de sexe, de troubles du comportement alimentaire, de dépression, ou de viol. Ceci est donc un avertissement à l'attention de ceux qui ne souhaitent pas s'y confronter.

24 février 2010 3 24 /02 /février /2010 07:26

Je pleure.

Je pleure toute les larmes de mon corps. Et je souris. Parce que ça fait du bien. Parce que ça fait un mal et un bien fou. Parce que j'avais besoin de vider tout ça. Il me manquait quelque chose, je ne pouvais pas. C'était bloqué. Emmuré depuis trop longtemps. Je n'avais pas les mots, je ne les ai toujours pas. Ça n'a pas d'importance.

Je suis vivante. Quelle ironie, il parait que c'est le sens de mon prénom que je déteste tant. On s'en fout. Je pleure. J'ai un dessin à terminer pour ce matin, et je pleure dans mes pots d'eau pour l'aquarelle. Je suis ici en train de taper cet article et je pleure sur mon clavier. La tension se relâche dans les épaules et le dos, j'ai moins mal.

Je pleure. Rien n'a plus d'importance. Cette journée sera belle. Cette journée sera pour moi.  Qu'il pleuve, qu'il vente ou que le soleil brille. Cette journée sera belle. Je suis vivante. Je suis là. Je passerai des couleurs d'enfants sur ma feuille. J'irai enfin me laver sans appréhension. J'essaierai de fermer la porte de la salle de bain. J'ôterai les serviettes qui cachent le miroir. Je me regarderai. Je me verrai. Moche ou Belle... Mais là. Vivante.

Et je pleure. La chienne dort. Tout est calme. Il est 7h30 du matin. Pas d'autre bruit que mes doigts sur le clavier et mes sanglots. Je pleure. Et je ris. On dirait une folle. Je me marre de plus belle en écrivant ce mot. Folle. Je m'en fous ! Je suis vivante. j'écris n'importe quoi n'importe comment comme ça me vient. Juste besoin de hurler que je suis vivante quelque part. Je l'avais oublié. a force de survie et d'oeillères, je l'avais complètement oublié. Je me croyais morte. Mais non.

Je suis vivante. Ma vie n'a rien d'un conte de fées. Rien ne sera mieux demain qu'hier. Je ne vais pas subitement résoudre tous mes problèmes. Mais je m'en fous. Je suis juste vivante. Mes sanglots et mes rires ont réveillé la chienne qui me regarde. Des yeux d'animal. Bordés de sommeil, d'attente et d'envie de câlins. je suis vivante. Même elle a l'air de s'en rendre compte.  Elle remue la queue et me regarde. C'est mièvre n'est-ce pas ? Je m'en contrefous. Je suis là...

Je vais finir cet article aussi répétitivement qu'il a commencé et aller finir ce dessin. Je suis vivante.
Merci à vous.
Merci à toi, toi qui te reconnaîtras peut-être.

Partager cet article

Repost 0
Published by Bee - dans éphémère
commenter cet article

commentaires

Kouraï 26/03/2010 10:36


Je suis très heureuse de lire ce message, je suis sûre que tu seras toujours vivante pour tout ceux que tu connais et qui t'apprécient! Plein de bisous!
/lapins ^^


Mlle B. 08/04/2010 17:07



Merci. Bises.



AingeruA 20/03/2010 03:35


Triste constat que de se savoir heureux..

muxu :0035:


Mlle B. 08/04/2010 17:06



Euh...



RolloTomasi 18/03/2010 06:21


Ode à la vie.....Bravo !! Bises


Mlle B. 08/04/2010 17:05



Merci. Bises RT.



bzzzzzzzzz - nadine 10/03/2010 09:20


You are irreplaceable because you are you

Tu es unique et irremplaçable parce que tu es toi .......

Bises

Nad.


Koulou 27/02/2010 06:26


Oui ! j'ai remarqué ça ! pas facile. Mais on peu s'y exercer, travailler à "réaliser" que c'est notre intérêt le plus intime. Et alors on finit pas y parvenir. Dès lors on est armé pour affronté
bien des situations et triomphé de bien des soucis.

Je pense que, comme tout un cahcun, tu es parfaitement "armée" pour apprendre à "lâcher prise". Ca te serait d'un grand réconfort dans les périodes sombres. Parce que ça en est l'antidote.
Pense-y... Rien ne presse mais c'est là une carte importante à jouer. Enfin si, tout presse, on a qu'une vie, chaque instant est unique. Plus tôt tu seras te "libérer" de tes vieux démons, plus tôt
tu profiteras pleinement de la vie.

bon Week End. :0044: :0010:


Présentation

  • : éphémère et délétère
  • éphémère et délétère
  • : Le blog d'une anorexique-boulimique, angoissée, névrosée, scarifiée, dépressive de plus...
  • Contact

Un jour. Ailleurs.

Pages