Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Note aux lecteurs égarés ici :

Ceci est un blog somme toute assez personnel, voire intime. Je n'y publie pas régulièrement, au point que l'on pourrait se demander s'il a vraiment une utilité. Pour moi il en a une. Ce ne sont souvent que des billets d'humeur, parfois des réponses à des commentaires ou à des articles non-cités. Parfois c'est -très humblement- poétique, parfois c'est chirurgical. Parfois c'est très noir, voir gênant, parfois ce n'est que joie du quotidien. Sans transition. Parce que je suis ainsi, mais qu'il n'y a qu'ici que je peux faire sortir ça de cette façon.


Certains textes peuvent être violents, parce qu'ils parlent avec crudité de sexe, de troubles du comportement alimentaire, de dépression, ou de viol. Ceci est donc un avertissement à l'attention de ceux qui ne souhaitent pas s'y confronter.

23 janvier 2012 1 23 /01 /janvier /2012 21:21

Aujourd'hui est un jour funeste.

Aujourd'hui ma vie et ma ville sont comme en deuil.


Rien de "grave", hein... Juste une bêtise qui laisse un goût amer dans la bouche.


Aujourd'hui ma ville a commencé l'abattage des platanes qui bordent un des quais, pour permettre à un futur tramway très controversé de passer sur ces mêmes quais. Il y a eu une levée de boucliers, des pétitions, pour empêcher l'abattage de ces dizaines d'arbres qui font le paysage du centre-ville. Rien n'y a fait, le tram passera là où les arbres disparaîtront. Tout au plus, la ville a vaguement proposé de replanter de nouveaux platanes, ou plus probablement des tilleuls, le long de la voie de tramway, sans que ce soit une réelle promesse.


Bref. Aujourd'hui, donc, l'abattage a commencé. Je ne peux pas sortir me promener pour voir "ça", mais les photos commencent déjà à circuler depuis ce matin sur les réseaux sociaux. J'ai l'impression d'assister de loin à un carnage, un désastre.

Je ne vais pas développer sur ce que je pense du projet de tram, ou sur le fait de planter des tilleuls plus tard... Mais j'ai juste envie de pleurer un peu, parce que la ville n'aura plus jamais le même visage. J'ai l'impression que maintenant elle sera une face sans nez.

 

Ces quais, je m'y suis promenée maintes et maintes fois, je les ai photographiés, je m'y suis assise en attendant un rendez-vous, je m'y suis pris les pieds dans les racines des platanes, j'y ai shooté dans les feuilles tombées à l'automne, j'y ai jeté du pain aux canards... Ces arbres m'ont vue grandir... Et les voir se dénuder, se faire démembrer, avant qu'on les déracine, ça me jette une larme au coin de l'oeil et ça me fait un peu mal, là, au-dedans, entre le ventre et le coeur...


Comme une saveur d'antan qu'on ne retrouvera plus jamais et qu'on cherchera indéfiniment en goûtant plusieurs fois ce nouveau paysage aride...

 

http://www.youtube.com/watch?v=nZuraK4cBY4

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Mlle B. - dans délétère
commenter cet article

commentaires

pépéhème 18/02/2012 22:12

Finalement, ce que tu racontes est moins noir. On ne cherche pas spécialement à s'enrichir sur le dos du tram ... mais il semble que la priorité n'est pas pour autant le bien général ;-)
Dans ce cas quelle est-elle ? il ne faut pas négliger la bêtise, mais il y a probablement des raisons intéressées à ce que cela se passe ainsi.
Des magouilles immobilières ? les mairies sont spécialistes de ça aussi ...

Mlle B. 18/03/2012 01:10



Vi c'est pas si noir... Pour le tram, tout le monde soupçonne le maire de vouloir "entrer dans l'histoire" de la ville... Comme celui qui a mis en place le tram, quoi... Va savoir...



ppm 30/01/2012 00:01

Même scénario à Tours, et dans toutes les autres villes de France.
En fait, le chantier tue les commerce, ruine les commerçants qui vendent tous ensemble les murs, et les fonds.
Du coup cela ne vaut plus rien, et la banque (la même qui a "financé" le chantier) rachète à vile prix les fonds et les murs : une très bonne affaire dans un quartier refait à neuf avec le tramway
terminé.
Si les commerces ne crèvent pas assez vite, "on" ralentit le chantier avec des prétextes.
Pendant ce temps, la mairie collabo envoie des médiateurs pour endormir les commerçants suicidaires ... on est pas des bêtes, on finit les gens dans la dignité.

Mlle B. 01/02/2012 09:49



Ici, il ne passe pas spécialement par des rues commerçantes, sur les quais où ils ont coupé ces fameux arbres, il n'y a que quelques petits commerces, genre épicerie de nuit ou kebab. Donc coté
commerce ça va encore... L'épicerie de nuit continuera probablement de fournir les fêtards tardifs en alcool à prix d'or vu qu'il y en a très peu ici. Le problème de Bezak c'est surtout le tracé
qui parait abscon à beaucoup de monde : la ligne ne déssert pas grand chose en dehors du nouveau pôle santé en construction (sur le site d'une partie de l'hopital qui était excentré. En fait une
autre partie de l'hopital se trouvait dans le centre historique, mais tout déménage vers ce nouveau pôle, ça m'enquiquine personnellement parce que je trouve que les services comme la maternité
et le service pédiatrique seront plus éloignés, mais en même temps je peux comprendre ce pôle. Le centre-ville de Bezak est enclavé dans la boucle du Doubs et il est impossible d'agrandir
certaines sutructures s'y trouvant du coup. Donc bon. ) . Mais du coup les gens pensent que ça ne va servir à rien. Les personnels hospitaliers disent que de toutes façons les horaires de
fonctionnement du tram ne leur permettront pas de le prendre tant que ça...


L'autre problème c'est que le trajet passe par un petit bout du centre-ville sans trop de commerces, mais qui vient pour une grande part d'être tout refait, route y compris. Par le même élu...
Sans compter que les pavés à peine posés ont dû être détruits pour refaire des canalisations plus aux normes, puis reposés... Ca a déjà couté bonbon. Ce qui gêne donc majoritairement les gens,
c'est le coût, l'inutilité supposée dans une ville qui a l'un des plus performants réseaux de bus (il parait... ), et l'aspect esthétique devant des batiments historiques... Sans compter d'autres
querelles sur l'emploi que ça va créer ou non suivant les délocalisations de construction etc.


Personnellement j'aurais préféré un trajet désservant le campus universitaire, jusqu'à proximité du centre sans y rentrer, ça ne m'aurait pas paru inutile surtout qu'il y a sur les sites du
campus de grands espaces pour faire des parking, ce qui pourrait en effet désengorger le centre et les quartiers proches de son trafic de voitures. Ou un trajet désservant aussi la plus grande
zone commerciale excentrée de la ville qui est, elle, très mal désservie par les bus je trouve. Cette zone se trouve dans la même direction que le pôle santé juste un peu pus loin. Ca me tue
qu'ils n'aient pas penser à prolonger le trajet jusque là ce qui serait beaucoup plus utile à toutes les personnes qui n'ont pas de voiture et qui doivent faire leurs courses plutôt qu'aller
s'entasser dans un bus bondé qui en plus ne déssert que jusqu'à 19h alors que certains magasins ouvrent jusqu'à 20h ou 21h...


Bref, j'suis pas foncièrement anti-tram et il faut reconnaitre qu'ici la mairie a laissé les rues commerçantes tranquilles. Mais je trouve que les besoins réels de la population sont mal
représentés pour le moment (à terme si la première est un succès il est prévu plusieurs autres lignes de tram, peut-être auront-elles des trajets plus intéressants ? ) et que le côté esthétique
et patrimonial de la ville a été un peu oublié...



paquerette 24/01/2012 21:51

En effet, quel changement de paysage!!! plus de nez au milieu du visage? mais il reste un trou alors et c'est laid
bisous

Mlle B. 31/01/2012 13:59



Je n'ai pas encore pu allr voir le résultat "en vrai". Mais le photos que j'ai vues du quais sans les arbres ne sont pas si moches finalement.. Mais ça aprait très "nu" c'est sûr. Et
personnellement, je ne m'y fais pas.


Bisous



Présentation

  • : éphémère et délétère
  • éphémère et délétère
  • : Le blog d'une anorexique-boulimique, angoissée, névrosée, scarifiée, dépressive de plus...
  • Contact

Un jour. Ailleurs.

Pages