Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Note aux lecteurs égarés ici :

Ceci est un blog somme toute assez personnel, voire intime. Je n'y publie pas régulièrement, au point que l'on pourrait se demander s'il a vraiment une utilité. Pour moi il en a une. Ce ne sont souvent que des billets d'humeur, parfois des réponses à des commentaires ou à des articles non-cités. Parfois c'est -très humblement- poétique, parfois c'est chirurgical. Parfois c'est très noir, voir gênant, parfois ce n'est que joie du quotidien. Sans transition. Parce que je suis ainsi, mais qu'il n'y a qu'ici que je peux faire sortir ça de cette façon.


Certains textes peuvent être violents, parce qu'ils parlent avec crudité de sexe, de troubles du comportement alimentaire, de dépression, ou de viol. Ceci est donc un avertissement à l'attention de ceux qui ne souhaitent pas s'y confronter.

10 octobre 2009 6 10 /10 /octobre /2009 01:01
Je suis à fleur de peau.

Je prends sur moi, je prends sur moi, je prends sur moi... Et je ne peux plus... J'ai déjà la nausée. Qu'importe. Je vais chercher les paquets de bonbons et de chocolat. Le premier que j'avale m'écoeure déjà. Mais je continue. Je plonge ma main. Je mâchonne frénétiquement. Je bois pour faire passer. Je sais que je n'irai pas vomir, je ne m'en sens pas la force. Ça parait absurde. Mais je suis fatiguée. Fatiguée de ce petit manège.
Écrire me fait prendre conscience de mes gestes. Je m'arrête. Éloigne les paquets... J'ai envie de pleurer. Ça ne se voit pas. Ça ne se verra pas. Mes mains restent en suspens au-dessus du clavier, mes yeux errent à la recherche des paquets en exil. Bordel ! Non. J'ai dit non. Je ne veux pas. Pas ça. Merde ! Merde ! Merde !

Je bois pour remplir ma bouche. Envie de vomir. J'attrape le paquet de clope qui traîne, juste devant les bonbons. J'en allume une, tente de me calmer. Calme ? Tu parles ! J'ai toujours l'air calme de toutes façons... Sauf quand je me mets à trembler.
Je croyais avancer. J'ai l'impression d'avoir fait des kilomètres en arrière. Envies morbides de retour. Chouette ! Venez, y'a de la place sous ma couette. Plus on sera de fous plus on rigolera, paraît-il. Personne ne comprend. Personne ne me comprend. Et je mépriserai ceux qui feront semblant, ou qui en seront peut-être persuadés... Qui sait ?
Je n'avais plus de mots. Ils reviennent un peu. Mais ce ne sont pas ceux que je veux. Je voulais de l'espoir, de la vie, de l'envie, des projets. Et... Rien... Le grand vide. Le néant.

Je suis à fleur de peau.
Une fleur. Les fleurs ne sont pas faites pour vivre. On les coupe. On les arrache à la terre. Elles se fanent. Je suis une fleur de peau fanée, flétrie, fatiguée. Les pétales ont disparu pour laisser place à un coeur à vif. Les quelques feuilles survivantes tentent de protéger ce coeur du monde extérieur, mais elles tombent une à une, épuisée par la lourdeur de ce fardeau.

La fleur se meurt. Et moi avec.

Partager cet article

Repost 0
Published by Bee - dans délétère
commenter cet article

commentaires

Motdit 26/10/2009 08:03


c'est douloureux...
mais ne perd pas de vue la lumière d'espoir qui est tout au bout...
et puis... tu sais il y a des fleurs qui même coupées ne fanent jamais... les immortelles...


Bee 27/10/2009 12:31



Oui. Merci.
Je t'embrasse. ^_^



Barthelemy 24/10/2009 01:07


Comme le raconte le générique de roi Lion : "c'est l'histoire de la Vie " ! :p

il y a les fleurs en plastique , celles qui ne fanent jamais, qui ont un parfum artificiel et qui sont chiantes à mourir...

Et il y a celles qui poussent plus où moins difficilement , qui s'épanouissent, qui fanent, qui font des graines qui repoussent et surtout qu'on oublie jamais !

Voilà ! :D


Bee 24/10/2009 01:11



Merci... ^_^



Barthelemy 24/10/2009 00:31


très juste tout ça ...

Mais toute fleur que tu puisses être, tu as un parfum.

Une fleur sans parfum n'est pas une fleur.

Le parfum ressuscite la fleur qui s'est fanée...


Bee 24/10/2009 01:02



Ressuscitée pour faner à nouveau ?



Helliot 19/10/2009 21:35


c'est bien d'écrire, c'est bien de parler, c'est bien de se regarder, c'est bien de se comprendre,
c'est bien ton blog


Liza Peninon 15/10/2009 00:27


"A fleur de coeur" . C'est mon expression . On ne devrait jamais couper les fleurs . On ne devrait pas vieillir et surtout pas mourir ... même si ... Vis, tant bien que mal, tu es une fleur et je
n'en suis même plus une . Gros bisous .
Liza


BeeBee 16/10/2009 02:25



On est toujours une fleur, je crois. On nait, on grandit, on est cueillie, on se fane peu à peu... Bises.



Présentation

  • : éphémère et délétère
  • éphémère et délétère
  • : Le blog d'une anorexique-boulimique, angoissée, névrosée, scarifiée, dépressive de plus...
  • Contact

Un jour. Ailleurs.

Pages