Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Note aux lecteurs égarés ici :

Ceci est un blog somme toute assez personnel, voire intime. Je n'y publie pas régulièrement, au point que l'on pourrait se demander s'il a vraiment une utilité. Pour moi il en a une. Ce ne sont souvent que des billets d'humeur, parfois des réponses à des commentaires ou à des articles non-cités. Parfois c'est -très humblement- poétique, parfois c'est chirurgical. Parfois c'est très noir, voir gênant, parfois ce n'est que joie du quotidien. Sans transition. Parce que je suis ainsi, mais qu'il n'y a qu'ici que je peux faire sortir ça de cette façon.


Certains textes peuvent être violents, parce qu'ils parlent avec crudité de sexe, de troubles du comportement alimentaire, de dépression, ou de viol. Ceci est donc un avertissement à l'attention de ceux qui ne souhaitent pas s'y confronter.

1 septembre 2009 2 01 /09 /septembre /2009 09:09
Je me sens conne...
Absente de moi-même.
Introspection stérile.
Souvenirs dans ma tête.
Relents d'enfance dans les discussions.
Douleur.
Pas envie de faire des phrases.
Essayons de ne plus mettre de "je" pour voir...
Ce blog parle de moi. Pourquoi mettre des "je". C'est évident que "je".
Il suffit que je veuille ne plus en placer, pour qu'ils déboulent. Saleté de je. Saleté de moi.

...

Pourquoi cet article déjà ?
...
Pour encore et encore parler de la pauvre conne en moi... Finalement y'a pas grand chose à en dire... J'ai déjà tout dit je crois...
Pourquoi j'écris déjà ?
...
Pour rien. Me sentir exister peut-être... Mettre un nom sur mon malaise. Mettre des mots. Des mots que je ne trouve pas.
Idiote en jupe et corset assise devant l'ordi. Sans idées. Sans pensées. Vide.
"I need a child"... Cette chanson va me faire chialer si je reste là.
...
[je regarde passer le temps...]
...
Vomissures. "A l'étranger"...
Difficile à traduire comme impression.
...
Je me sens moins Mlle B. tout à coup... Je me sens Viviane. Cette saleté de Viviane qui m'empoisonne l'existence. Je me rends compte que j'aime Mlle B., à la mesure de mon dégoût pour Viviane.
...
Pourquoi j'écris déjà ?
...
Pour rien.

Partager cet article

Repost 0
Published by Mlle B. - dans délétère
commenter cet article

commentaires

Caducee 28/09/2009 18:17


On n'écrit jamais pour rien.
Je ne sais pas toi, mais moi quand j'ai besoin d'écrire, ce besoin au moins aussi pressant que celui de manger, de me goinfrer, de me remplir, c'est que ça ne va pas.

On n'écrit jamais pour rien.
Même si la syntaxe est mauvaise, même si les phrases ne veulent rien dire.

On n'écrit jamais pour rien.
Alors continue d'écrire.
Si ça peut te sauver la vie.


RuBee 29/09/2009 19:25



Quel beau commentaire, pour mon pauvre article. Je ne sais pas si ça me sauve la vie, mais ça sauve certains instants, je crois. Peut-être à une prochaine fois,
ici, ou ailleurs.



sam 02/09/2009 19:24

continue d'écrire et accepte d'être toi c'est déjà pas mal... la dénomination on s'en fous ce qui est important c'est ton coeur et crois moi tu en as un gros je t'aime bizzzzz

Mlle B. 02/09/2009 21:09



Mon coeur a mal... ^_^



Présentation

  • : éphémère et délétère
  • éphémère et délétère
  • : Le blog d'une anorexique-boulimique, angoissée, névrosée, scarifiée, dépressive de plus...
  • Contact

Un jour. Ailleurs.

Pages