Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Note aux lecteurs égarés ici :

Ceci est un blog somme toute assez personnel, voire intime. Je n'y publie pas régulièrement, au point que l'on pourrait se demander s'il a vraiment une utilité. Pour moi il en a une. Ce ne sont souvent que des billets d'humeur, parfois des réponses à des commentaires ou à des articles non-cités. Parfois c'est -très humblement- poétique, parfois c'est chirurgical. Parfois c'est très noir, voir gênant, parfois ce n'est que joie du quotidien. Sans transition. Parce que je suis ainsi, mais qu'il n'y a qu'ici que je peux faire sortir ça de cette façon.


Certains textes peuvent être violents, parce qu'ils parlent avec crudité de sexe, de troubles du comportement alimentaire, de dépression, ou de viol. Ceci est donc un avertissement à l'attention de ceux qui ne souhaitent pas s'y confronter.

25 juillet 2009 6 25 /07 /juillet /2009 04:08

Mal...
Oui. Je sais. Encore...
Je me répète.
Mais j'écris quand j'ai mal... C'est ainsi.

Mal de lire. Mal des mots. Mal de l'absence. Mal de moi. De ce que je suis.
Qui suis-je ? La question ne se pose même pas. Je sais trop bien qui je suis.
Femme-enfant. Femme qui s'imagine enfant. Enfant qui se veut femme.
Fille sans ailes. Sans talent. Sans ambitions.
Fille qui cherche. L'amour. L'attention. La violence. L'envie.
Fille sincère qui fait semblant. Semblant d'être moi.
Fille qui n'est pas elle-même.
Fille jalouse. Inquiète et inintéressante.

Il existe une expression pour me définir, parait-il.
En demande...
De quoi ? Ce n'est pas précisé dans l'expression...
Ça me convient.
Je suis en demande de tout.
Je voudrais tout mais n'ai presque plus rien a donner.
Pourtant je donne tout le peu qu'il me reste...
Pour un oui, pour un non.
Pour si peu.
Je n'ai rien à offrir.
Mais je m'offre à la vue de tous.
Ici, là-bas. Partout...
Je me fais Amie. Amour. Salope. Sensuelle. Charmante. Cruelle. Soumise. Spirituelle. Haineuse. Peureuse. Prude.
J'allume et je m'effarouche.
Je m'invente une assurance que je n'ai pas.
J'exhibe mon corps, mes sentiments, ma douleur.
Qui cela intéresse-t-il ?
Probablement personne.
Excepté moi.
Moi qui me fantasme.
Moi qui me voit vivre.
Moi qui ne suis pas moi.
Moi qui manque à moi-même.

Rien.
Juste...
Juste ce petit quelque chose.
La petite douleur qui enfle dans ma poitrine.
Jusqu'à m'envahir.
Jusqu'à prendre toute la place.
Jusqu'à me faire disparaître.
Je retourne au néant.

Partager cet article

Repost 0
Published by Mlle B. - dans délétère
commenter cet article

commentaires

chriscraft_ 11/08/2009 10:59

tu es en déshèrence comme dit une de mes amies qui cause bien elle : ceci esrt unequestion

Mlle Bee 26/08/2009 14:04


je ne sais pas... Mais le mot me plait bien... Je t'embrasse.


manu 11/08/2009 05:17

Coucou, merci pour ton commentaire:) Je decouvre ton blog.. que ce soit par des mots ou par une peinture, s'exprimer fait du bien, et j'espere que c'est le cas pour toi:) au plaisir de se recroiser sur le net

Mlle Bee 26/08/2009 14:03


Bonne "découverte" alors. Et bienvenue ici.
A une prochaine fois. ^_^


Hey 10/08/2009 19:34

Waow ! C'est ce qui me vient là. J'ai fais un article qui s'appelle "Rien et tout" y'a peu de temps dans lequel je raconte aussi cette même "douleur" qui me fait écrire sur mon blog, j'avais encore vu aucun article qui l'évoquait aussi. T'es catégorique sur toi-même tout en paraissant ultra-paumée, comme moi... Je vais lire encore un peu...

ppm00 05/08/2009 23:40

Okay, tu es une boule de néant, du vide sous pression.
Mais les mots que tu écris, ils sont bien là non ? et ils ne sont pas bidons :)
Alors c'est peut-être la preuve que tu existes en vrai. Cela me rappelle l'histoire d'un mec, pas celle de Coluche mais celle d'un autre un comique du 17 ième siècle qui écrivait "je pense donc je suis".
En tout cas, tu la racontes vachement bien :)

Mlle Bee 26/08/2009 14:12


Je me demande pourquoi j'avais laissé ce commentaire dans mon admin... Je ne sais même plus de quoi j'ai parlé dans l'article concerné... Je passe tellement d'un truc à l'autre en ce moment, que
j'ai du mal à me suivre moi-même... Un peu "trop" de vie et d'en-vie peut-être ... ^_^
Mais bon. Je vais bien. Alors je vais prendre juste le compliment comme quoi je raconte quelque chose dont je n'ai aucune idée vachement bien...


Sam 27/07/2009 06:47

je me retrouve face à une étrange dualité : j'adore ce que tu écris mais tu dis que tu écris quand tu vas mal. Mon plaisir égoïste de lecteur souhaite donc tu ailles mal pour te lire de nouveau mais pas l'ami. Je pense que quoi qu'il se passe, tu as besoin d'écrire par période pour te vider, de là à dire que tu ailles réellement mal, oui en apparence mais tu as toujours cette force pour écrire les mots justes ceux qui parlent d'eux et tellement imagés même lorsque ton écrit est un jet comme celui ci... donc continue d'écrire et apprend à avoir moins mal à l'intérieur mais ça tu es sur la bonne voie... bon fais ce que je dis, pas ce que je fais hein gros bisous

Mlle B. 27/07/2009 13:57



Merci. Je t'embrasse.



Présentation

  • : éphémère et délétère
  • éphémère et délétère
  • : Le blog d'une anorexique-boulimique, angoissée, névrosée, scarifiée, dépressive de plus...
  • Contact

Un jour. Ailleurs.

Pages