Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Note aux lecteurs égarés ici :

Ceci est un blog somme toute assez personnel, voire intime. Je n'y publie pas régulièrement, au point que l'on pourrait se demander s'il a vraiment une utilité. Pour moi il en a une. Ce ne sont souvent que des billets d'humeur, parfois des réponses à des commentaires ou à des articles non-cités. Parfois c'est -très humblement- poétique, parfois c'est chirurgical. Parfois c'est très noir, voir gênant, parfois ce n'est que joie du quotidien. Sans transition. Parce que je suis ainsi, mais qu'il n'y a qu'ici que je peux faire sortir ça de cette façon.


Certains textes peuvent être violents, parce qu'ils parlent avec crudité de sexe, de troubles du comportement alimentaire, de dépression, ou de viol. Ceci est donc un avertissement à l'attention de ceux qui ne souhaitent pas s'y confronter.

3 mai 2009 7 03 /05 /mai /2009 03:05
Week-end de premier mai... Soirée devant la télé... Comme souvent... Pour ne pas dire toujours... Plus rien à regarder à cette heure-ci, donc zapping sur les émissions de m****... Être une mère adolescente... Quelle sujet intéressant pour moi...  Masochiste que je suis... Moi et mon envie pathologique d'être mère... Heureusement que la raison l'emporte toujours dans mes débats intérieurs... Je me suis toujours dit que cette envie incessante, qui vient des tripes, du ventre, n'était pas "normale"... Qu'il ne fallait pas que "j'y donne suite"...  C'est parfois si difficile pour moi de m'occuper de moi-même, de mon appart, de mon homme... Comment pourrais-je donc être une bonne mère ? Sans parler de l'argent... L'argent qui domine ce monde... Et qui manquerait cruellement si j'élevais un petit d'homme et de femme... Je me demande d'où vient cette envie... Cette envie fulgurante qui est là depuis mes 13-14 ans je crois... Une envie de réparer ? De faire "mieux" que mes parents ? On m'a avancé plusieurs fois cette hypothèse... Je ne sais pas... C'est possible... Etrangement, au départ, je crois que c'était juste une envie d'être enceinte... Sans penser à la suite, l'accouchement, le bébé... Une envie pathologique de me sentir "mère"... Bizarre... Puis l'envie du bébé en lui-même est arrivée au fur et à mesure... Cette envie a été là quasi en permanence, que je sois en couple ou non... Parfois si intense qu'elle m'en faisait mal... Evidemment, en couple, j'ai aussi eu l'envie "d'un enfant de toi"... D'un petit être, "morceau" de "lui" et de moi... Mais, seule, j'ai eu des envies si "prenantes" que je me jettais sur le premier mec disponible pour lui jurer que je prenais la pilule et me faire baiser, juste baiser, de nimporte quelle manière que ce soit... Dans une sorte d'espoir désespéré de cet hypothétique enfant...
Pourtant... Oui pourtant... Quand j'aurais eu la possibilité d'avoir cet enfant, une sorte de peur s'est insinuée en moi... Pas la peur de l'enfant, ou la peur de ne plus avoir de temps libre, ou je ne sais quoi dans ce genre... Mais la peur de ne pas être une "mère"... Une peur-panique d'être une "mauvaise mère"... Qui m'a fait avorter... Plusieurs fois... Si l'on compte la pilule du lendemain comme un avortement hypothétique, je dois en être à 5 "avortements"...
L'équivalent de 5 hypothétiques enfants... Comment être une bonne mère après cela ? Comment être une bonne mère en "tuant des hypothétiques enfants", malgré toute ma foi dans les droits de la femme à disposer de son corps...? Comment être une bonne mère en ne sachant pas gérer son alimentation ? Il y a des risques pour l'enfant pendant la grossesse, et pendant l'allaitement... Comment être une bonne mère en sachant qu'on est sujette à des sautes d'humeurs plutôt virulentes ?
Comment être une bonne mère en étant persuadée d'être une mauvaise mère avant même d'avoir essayé ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Mlle B. - dans éphémère
commenter cet article

commentaires

paquerette 01/06/2009 21:32

Bonsoir Misstrès bien écrit ton blog.ëtre mère!!! est il possible d'être une bonne mère pour soi avant tout?bises

Sale Gosse 08/05/2009 20:19

Comme promis, je m'exprime Et l'envie d'être père? Ben oui ! Moi aussi j'en ai envie ! Moi aussi ça me fait me peur et je me pose des questions similaires. Je sais que tu seras une bonne mère, nous sommes encore jeunes et avons le temps d'y penser (et de s'entraîner...) Un enfant (sauf cas particulier...) se conçoit à deux  et on l'élève ensemble, donc quand ça va pas l'autre est là pour continuer et "soutenir" sa moitié.Pour ce qui est de l'allaitement je n'ai rien contre, bien au contraire je pense que ça "renforce" la relation mère/enfant en plus des raisons médicales...

ppm00 04/05/2009 10:03

Chouette !Prenez votre temps alors :) ya pas le feu au lac.Les détails bassement matériels ont une importance certes, mais les exigeances augmentent en proportion avec l'âge, et l'énergie baisse, alors ...Mes enfants sont nés tard dans ma vie (36 et 40 ans pour moi) et cela n'est pas tout rose non plus, même si on a une maison à nous et un peu de thunes pour voir l'avenir.Je crois que le bon moment, c'est quand ça fait "oui", de toutes manières la perfection n'est pas de notre monde, alors n'attendez pas forcément un hypothétique moment idéal :) Le temps de la réflexion est important, pour être relativement sûrs, c'est tout, enfin, c'est juste mon avis.

Mlle B. 04/05/2009 15:50



Merci de nous le faire partager, ton précieux avis ! :D



ppm00 03/05/2009 22:08

Tu as la vie devant toi, prend ton temps, car après tu n'en auras plus.N'est-ce pas cela qui te pousse inconsciemment ? de te retrouver dans une activité chronophage qui REMPLIT le moindre espace libre de ta vie ?La maternité transforme aussi, assez radicalement, et souvent les mères ne sont plus femmes - je pense à la mienne :) Alors prends ton temps.Pour ce qui est d'être une bonne mère, je crois que tu as l'étoffe ! il ne faut pas lire de conneries, il ne faut pas écouter les parents (surtout pas les tiens, vu comment ils t'ont fabriqué) il ne faut pas écouter les gens qui savent tout, ne pas lire Parents, et ne faire qu'une seule chose : écouter ton coeur et envoyer chier les donneurs de leçon. Et ça, je crois que tu le feras très bien :)Ah, et pis un détail, faut trouver un gars du même tonneau, sinon c'est lui le premier qui va t'empêcher d'allaiter, t'empêcher de dormir avec la chose qui aura pris sa place, bref un bon papa en plus d'un bon mec :)

Mlle B. 04/05/2009 02:43



Ton commentaire m'a émue et m'a fait sourire ! :)
J'essaie effectivement de ne pas écouter les "conneries des autres"... Mais si je me refuse ce droit d'être mère, c'est peut-être aussi parce que je me connais
trop bien, et que je ne pense pas pouvoir en assumer les conséquences... En tous cas, pas pour l'instant...
Pour le gars du même tonneau, je laisserai l'homme qui partage ma vie aujourd'hui s'exprimer s'il le choisit en passant par ici... Mais je pense que cet homme est
un emmerdeur-né au vu des donneurs de leçon et des "bien-pensants"... :) Et qu'il n'est pas du genre à m'empêcher d'allaiter non plus (pourquoi il m'en empêcherait d'ailleurs ?... Surtout que je
suis un fervent défenseur de l'allaitement "à la demande")...
Bises... ^^



Sidonie 03/05/2009 16:39

Je connais cette envie.Pas avec la même puissance que toi il est vrai mais j'ai toujours voulu avoir un controle de moi tel que je me suis étouffée doucement (est ce mieux ? ).Ma mère était persuadé que j'aurais un enfant avant d'avoir 21 ans et je peux aujourd'hui dire que je ne l'ai pas fait.J'ai attribué cette envie à plusieurs choses.D'abord à un besoin d'attention...dans l'esprit d'une enfant ou jeune fille, une femme enceinte est quelqu'un de fragile respectable et dont il faut bien s'occuper.Ensuite à un besoin de réussir quelque chose...réussir l'éducation n'est pas ce qui vient en premier dans le tête, c'est simplement le fait de réussir à construire soi-même et par son corps un être humain à part entière....il y a donc un fierté.Je dirais aussi qu'un enfant c'est montrer son indépendance. Besoin de prouver qu'on est grande, adulte, responsable.Voilà mes raisons je pense.Il m'a fallu que je partage ma vie avec un homme qui ne comprend pas ce besoin que disent avoir beaucoup de femme d'être mère. Oublier le coté vivant et humain de l'enfant est un signe d'immaturité qu'il faut prendre en compte pour ne pas faire cette erreur.Il ne faut pas oublier aussi qu'un enfant c'est une vie et un engagement à Deux..... Mais je dois quand même dire que je t'admire. Avoir "avorté" comme tu le dis, c'est savoir, consciemment ou non, qu'il y a quelque chose de plus profond derrière cette envie.Refuser ses vies, c'est aussi à mes yeux, refuser de vivre par procuration. Moi je ne l'aurais pas fait et je sais que maintenant je ne serais pas aussi heureuse que je le suis.Occupe toi de toi et je pense que le jours ou te te sentira prette tu gardera ton bébé.Voilà...je sais pas si je suis clair ou si j'ai tout dit. C'est un sujet qui me tient à coeur et si tu veux en parler directement avec moi hésite pas je suis là.Bisous Beebee.

Mlle B. 04/05/2009 02:30



Ton commentaire m'a particulièrement touchée... Je me suis retrouvée dans tes "raisons probables" de l'envie d'être mère...
Quant à moi, refuser ses vies à naitre m'a été plutôt pénible... Mais, en même temps, soulageant... Comme si, effectivement, je savais que ce n'était pas "la chose à faire"...
J'essaie effectivement de m'occuper de moi... ^^ Ce n'est pas toujours évident entre mes différents névroses et mes envies... Mais bon, comme j'ai pris l'habitude de le dire ces derniers temps
: "j'y travaille"... ^^
Bisous à toi...



Présentation

  • : éphémère et délétère
  • éphémère et délétère
  • : Le blog d'une anorexique-boulimique, angoissée, névrosée, scarifiée, dépressive de plus...
  • Contact

Un jour. Ailleurs.

Pages