Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Note aux lecteurs égarés ici :

Ceci est un blog somme toute assez personnel, voire intime. Je n'y publie pas régulièrement, au point que l'on pourrait se demander s'il a vraiment une utilité. Pour moi il en a une. Ce ne sont souvent que des billets d'humeur, parfois des réponses à des commentaires ou à des articles non-cités. Parfois c'est -très humblement- poétique, parfois c'est chirurgical. Parfois c'est très noir, voir gênant, parfois ce n'est que joie du quotidien. Sans transition. Parce que je suis ainsi, mais qu'il n'y a qu'ici que je peux faire sortir ça de cette façon.


Certains textes peuvent être violents, parce qu'ils parlent avec crudité de sexe, de troubles du comportement alimentaire, de dépression, ou de viol. Ceci est donc un avertissement à l'attention de ceux qui ne souhaitent pas s'y confronter.

16 février 2009 1 16 /02 /février /2009 21:21
Redérapage.
Pas de phrases.
Rien.
Douleur, Mal au crane, mal au ventre, mal à l'oreille, mal à la hanche, mal à mes pommettes, mal au dos, mal au coeur.
Le silence après les cris et les insultes. Le froid. Je suis envahie... Froid et solitude. Encore des larmes. Finir. Juste finir. Parce que plus j'essaie d'avancer, moins ça se voit et plus c'est dur, et plus ça fait mal. j'en peux plus. Y'a rien devant. strictement rien... le néant. Et derrière il n'y a que la merde. profonde, noire, puante...Merde et gerbe.
Y'a plus rien d'autre. J'ai plus de pardon, plus d'amour... Plus de sentiments, sauf de la haine qui déborde... Y'en a partout à l'intérieur de moi, dans mes os, dans ma graisse et ma peau en surcharge, dans mes yeux, dans ma bouche, dans mon coeur. De la haine qui m'a fait vivre jusqu'à maintenant, mais qui est en train de me tuer à petit feu... Et cette solitude... Cette immense solitude que j'essaie de combler par n'importe quel moyen... Par cet internet auquel je ne comprend rien... Cette solitude qui revient en permanence...
Trop mal, trop seule. Trop dur.
Pourquoi fonder des espoirs en moi ? Vous ne vous rendez donc pas compte que tout vos mots n'ont plus d'effets ?
Je me renferme, je vais me renfermer jusqu'à disparaître, et ça sera tout.

Partager cet article

Repost 0
Published by ephemere - dans délétère
commenter cet article

commentaires

Cybèle 22/03/2009 21:53

J'espère que tu vas vite remonter la pentes!Sois forte!(je sais plus facile à dire qu'a faire)

éphémère 24/03/2009 15:56



Merci !
J'espère aussi...
Je t'embrasse !



Rachelle 19/02/2009 20:06

Je me doute bien que les mots de gens que tu connais pas et qui ne sont pas palpable ça passe un peu au dessu de la tête.Je peux pas te blamer parceque je suis pareil pour moi la vie c'est de la merde et les gens sont tous des fourbes.Je vois le mal partout je me deteste et souvent j'ai voulu, essayé et pense à mourir.Mais faut se racrocher à quelques choses.N'importe quoi même si c'st stupide.Parce que les rêves on a que ca aprés tout.Ce serait dommage de tout arreter et de se retrouver seule dans le fond d'un cercueil.A se faire devorer par des asticot.Ou bruler, incinéré et partir en fumé.Sans rien ne nous retienne.S'il y a une suite à la mort. Peut etre qu'on se retrouve encore plus seul.Et c'est sans doute pire.J'espere que tu vas aller mieu.On ne se connait pas mais ca fais quelque chose delire ca.

éphémère 20/02/2009 04:00



Au contraire les mots des gens que je ne connais pas percutent parfois plus dans ma petite tête butée que ceux que je côtoie dans la vie "réelle"...
Et ce que tu dis est loin d'être stupide ! Même si ma caboche ne veut pas l'entendre par moment... Il m'arrive aussi de donner les mêmes conseils à d'autres... Mais qu'il est dommage de se dire
qu'on n'a que les rêves... C'est mon grand désarroi dans la vie... Ces rêves, sans queue ni tête, qui me mangent de l'intérieur et anéantissent mes espoirs au fur et à mesure...
Je suis déjà un peu mieux que quand j'ai écrit cet article... Des passages à vides, comme à mon habitude. Mon coeur et mon esprit se font le grand jeu : les montagnes russes...


On ne se connait pas, c'est vrai... Mais moi aussi ça me fait quelque chose de lire ces commentaires laissés par des plus ou moins inconnus... Au-delà du
futile orgueil d'être lue, il y a un sentiment d'avancées, de recontres, de réflexions, et d'émotions...
Merci encore pour ce "passage-pansement"...
Bises.


 



ppm00 17/02/2009 00:06

=>Parce que plue j'essaie d'avancer, moins ça se voitEssaie d'arrêter d'essayer !C'est comme si chaque atome de volonté se retournait contre toi, comme dans un mauvais rêve où se débat et où on tombe quand même. Tu es dans un mauvais rêve.=>Par cet internet auquel je ne comprend rien...Tain, si il n'y a que ça pour que tu sois heureuse, je te donne des cours gratuits, sans déconner. Je suis pas spécialiste des nouveaux trucs, mais n'hésite pas à me poser des questions bêtes ! (d'abord il n'y a pas de questions bêtes, il n'y a que des mauvaises réponses).=>Trop seuleEt alors, moi aussi je suis seul, ma femme m'a viré de la maison depuis presque un an, la dernière fois qu'on a fait l'amour c'était en 2005 (et encore, c'était juste pour la procréation, berk). Je sors d'un an de dépression, où j'ai la chance d'avoir pu prendre une quasi année sabatique (3 jours/semaine de boulot cool) pour faire un thérapie, m'occuper de moi. Et maintenant, je me sens frais comme un gardon, seul mais heureux, même si mes billets noirs semble désespérés, je te garantis que je prends du bon temps. Je suis amoureux aussi, pas de sexe, mais de l'amour, c'est deux choses différentes.Alors les vrais raisons, c'est pas ce que tu dis.La douleur est bien là, et tu la connais bien.Arrives-tu à sentir d'où elle vient ?Seule et au fond du trou, tu es dans les conditions idéales pour voir ta misère toute nue. Mais il faut être en état pour ça, et accompagnée. Essaie de te faire une bonne nuit de sommeil, au pire avec des produits. Le sommeil c'est le remède magique à tellement de choses, car pendant qu'on dort ce putain de cerveau est en veilleuse, et c'est quand même lui qui fout la merde à 99%.Quand j'ai souffert du manque de sommeil (qui s'auto entretient, où tu tiens avec l'adréaline et où les pensées obsédantes t'empêchent de dormir) je suis allé voir une ostéopathe géniale (Claire Puch, sur Paris). Elle m'a fait remis en place les os du crâne - sur le coup j'étais incrédule - et pendant deux semaines, sans rien prendre, en éteignant la lumière je tombais comme une masse. Cela m'a redonné une pêche d'enfer, et la force pour repartir à la chasse aux démons.Bonne nuit petit papillon, je t'envoie de la force.

Armand 16/02/2009 22:06

Bonjour,Je ne te connais pas, tu ne me connais pas.J'ai lu ton texte qui m'a bouleversé.Je sias cela n'atténuera pas ta peine, mais sache que dans une semaine je ne serai peut être plus de ce monde. La vie est peline, essaie d'en jouir à chauqe minute. tant qu'il y a de la vie il y a un coin de ciel bleu, mais il fautle chercher.Je suis là si tu veux perler.Amicalement

Deepinside 16/02/2009 21:26

... j'ai l'impression de reconnaître ces sentiments... cette haine... cette souffrance... cette envie de disparaître...je te souhaite tout le courage du monde...

Présentation

  • : éphémère et délétère
  • éphémère et délétère
  • : Le blog d'une anorexique-boulimique, angoissée, névrosée, scarifiée, dépressive de plus...
  • Contact

Un jour. Ailleurs.

Pages