Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Note aux lecteurs égarés ici :

Ceci est un blog somme toute assez personnel, voire intime. Je n'y publie pas régulièrement, au point que l'on pourrait se demander s'il a vraiment une utilité. Pour moi il en a une. Ce ne sont souvent que des billets d'humeur, parfois des réponses à des commentaires ou à des articles non-cités. Parfois c'est -très humblement- poétique, parfois c'est chirurgical. Parfois c'est très noir, voir gênant, parfois ce n'est que joie du quotidien. Sans transition. Parce que je suis ainsi, mais qu'il n'y a qu'ici que je peux faire sortir ça de cette façon.


Certains textes peuvent être violents, parce qu'ils parlent avec crudité de sexe, de troubles du comportement alimentaire, de dépression, ou de viol. Ceci est donc un avertissement à l'attention de ceux qui ne souhaitent pas s'y confronter.

9 décembre 2008 2 09 /12 /décembre /2008 02:02
 

J'ai de nouveau une relation sexuelle. Orale. Avec ma main.


J'ai remangé sans me poser trop de questions et sans trop me torturer l'esprit, ce week-end. Il fallait s'attendre à ce que je replonge la tête la première dans mes toilettes...


Je regarde un reportage, déjà vu... J'apprend à nouveau que je mange trop avec ma tête... J'apprend aussi que les troubles du comportement alimentaire sont sont une forme de troubles de la personnalité.


Certains ont beau dire que l'anorexie a toujours existé, c'est certes vrai, mais on constate une nette augmentation des troubles du comportement alimentaire durant la dernière décennie. Ce ne sont plus seulement des maladies mentales, psychiatriques, c'est devenu des maladies sociétales. Il paraît qu'on vomit pour rejeter sa vie, pour rejeter le monde qui nous entoure. Il y a sans doute du vrai. On considère beaucoup plus l'obésité, l'hyperphagie et la boulimie comme sociétale, mais l'anorexie reste "à part". On n'arrive pas à imaginer qu'une société "d'abondance" puisse engendrer une telle restriction. Pourtant il s'agit aussi d'une société d'images et d'image. De soi, des autres, du corps, même de son "mental"... Une société d'hyper-contrôle... De soi, des autres, du corps, de son mental, encore...


Et si on parlait des régimes comme des "troubles alimentaires" ? Et si on parlait de l'effet yoyo comme une conséquence de ces troubles ?


Et la peur ? La peur de nos assiettes... Est-ce que ça a un rapport ? La peur de la vache folle. Des hormones. Des toxines. Des pesticides. Du gras. Du sucre. Du sel. Et j'en passe...


Le moment du repas ? Un moment critique. Un moment de parole aussi, souvent. La parole, dans tout ça ? Elle a son importance. Je ne sais pas exactement comment. Mais je sûre qu'elle a son importance !

L'écriture est ma parole de combat depuis longtemps maintenant. L'écriture scolaire, d'abord. L'écriture pour moi, ensuite. Et enfin l'écriture "pour les autres". L'écriture sur ces blogs. L'écriture qu'on partage...

Partager cet article

Repost 0
Published by hécate - dans inclassable
commenter cet article

commentaires

jennifer 16/12/2008 09:36

tu as du courage de te devoiler comme ca, ce n'est pas evident, mais continue, ca ne peut que te faire du bienamitié.... jenny

ephemere-deletere 16/12/2008 21:06



Merci jenny. Au plaisir de te revoir par ici...



Anorchidea 12/12/2008 14:08

Pour votre santé ne mangez pas trop sucré trop salé trop gras,ne buvez pas comme un trou arrêtez de fumer et de téléphoner en voiture mangez bio et blablablaaaaaa. Tout ça m'emmerde profondément.D'où viennent toutes ce mesures...d'un malaise certain de toute une société comme tu dis. Je ne sais pas lequel, ni expliquer cet engouement pour toutes ces consignes restrictives. Comme si il fallait tout réglementer jusqu'à nos assiettes pour être une bonne personne.Pour les TCAs. Moi je trouve qu'on en parle à tort et à travers et je sature je te jure. On en parle toujours en décrivant de gros clichés sans entrer dans le fond du problème et ça sonne creux.Oui l'anorexie existe depuis la nuit des temps. Mais si ces dernières années on en connait l'ascension c'est bien qu'il y a une merde quelque part, un truc qu'on a raté putain mais pourquoi personne ne se pose les bonnes questions? Pourquoi on continue à nous balancer des affiches qui font la taille d'un mur avec une meuf complétement ravagée sous son make up? Pourquoi j'ai envie de gerber lorsque je regarde les défilés. Je me dis que moi, ça va j'ai 22ans et assez de recul.Mais les gamines de 13ans (dixit mes petites soeurs par ex)sont persuadées qu'il FAUT être comme ça pour être belle. C'est quoi ce bordel? Quel avenir pour cette genération? Je sais que l'on ne peut pas tout mettre sur le dos de ces cintres ambulants aux cernes creusés mais sérieux, ce serait déja un grand pas. Modifier les canons esthétiques. Modifier l'image de la femme. Et puis j'ai l'impression que la boulimie, l'hyperphagie, l'obésité, c'est sale. Alors que pour être anorexique il faut être forte et déterminée. ON est peut être montré du doigt mais cette position est plus confortable que la boulimie. Dans tous les reportages que j'ai pu voir, la boulimique n'a pas de volonté, pas de forces,pas de contrôle. Alors que l'anorexique fascine. Ya un sacré bordel à balayer.en tout cas, obèse ou cachexique...c'est une autodestruction à la clé. Mortelle.Et arrêtons de dire que les anorexiques savent se contrôler. Le contrôle n'existe plus,la machine s'enraye, les dépasse. Combien de fois je me suis dit, aller, à 50kg je me stabilise.45kg, c'est bon.38kg. "vous risquez votre vie mademoiselle.". Je n'ai pas su m'arrêter. Arrêtons cette admiration pour les anos et cette condescendance pour les boulimiques. Il est temp de les mettre sur un pied d'égalité, celui des TCAs.Courage...à toi.Merci pour ta présence que j'apprécie beaucoup.

ephemere-hecate 13/12/2008 06:22



Merci pour ton commentaire... Ca fait plaisir d'avoir de tes nouvelles ! Enervée les nouvelles.. ! Mais, je suis totalement d'accord avec toi sur tout ce que
tu as dit ! Bises Jolie Fleur, et merci pour tes encouragements et ta présence ici que j'apprécie aussi énormément ! Courage à toi aussi... et je sais que tu en as...



Barzys 11/12/2008 20:58

La societé d'aujourd'hui, par sont culte de l'image et de la finesse du corps stigmatise beaucoup plus ceux et celle qui sont en surcharge de poids, plutot que ceux qui sont mince, parfois à l'extreme, alors que l'anorexie est surement plus grave. Bise, Barzys.

ephemere-hecate 13/12/2008 06:34



Je suis assez d'accord... Je trouve que finalement les médias ont une image très "romantique", quasi-mystique même, de l'anorexie. C'est un truc de fou.
C'est comme les fameux spots "manger bouger"... Entendre "évitez de manger trop gras, trop sucré, ou trop salé" dans une publicité pour du nutella ou pour macdo par exemple. Le tout étant bien
évidemmment présenté avec la parfaite petite famille modèle en pleine santé... On vit dans une société de schyzophrènes !!!
Bises à toi.



katy 10/12/2008 10:12

Notre corps a besoin de nourriture pour vivre , trop manger , pas assez , se gaver ou se faire vomir , peu importe , cette société qui expose toute cette bouffe , a la télé , dans les magazines puis contradictoire des mannequins plus maigre qu'un fil de fer , a qui beaucoup de gens voudraient ressembler. Je rejoins l'avis de Koulou sur beaucoup de points , biz ma belle  

hécate 10/12/2008 15:49


Bises katy. Merci de nous avoir fait partager ton opinion.


rémy 10/12/2008 02:06

je veux absoluement un éclairage sur cette expression "j'ai eu une relation sexuelle, orale, avec ma main" parce que je crois que ma main à des progrès à faire en matière de relation sexuelle.

hécate 10/12/2008 06:09



Simple, penche-toi au-dessus de ta cuvette de toilette, accroupi ou agenouillé, et pense aux gestes que je fais pour vomir... Ca m'est apparu comme une
révélation dans mes guogues l'autre soir. Le jour où je n'aurai plus de problèmes alimentaires, mes toilettes seront bien tristes de ne plus entendre les idées et pensées jaillir dans la cuvette,
en même temps que le reste...



Présentation

  • : éphémère et délétère
  • éphémère et délétère
  • : Le blog d'une anorexique-boulimique, angoissée, névrosée, scarifiée, dépressive de plus...
  • Contact

Un jour. Ailleurs.

Pages