Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Note aux lecteurs égarés ici :

Ceci est un blog somme toute assez personnel, voire intime. Je n'y publie pas régulièrement, au point que l'on pourrait se demander s'il a vraiment une utilité. Pour moi il en a une. Ce ne sont souvent que des billets d'humeur, parfois des réponses à des commentaires ou à des articles non-cités. Parfois c'est -très humblement- poétique, parfois c'est chirurgical. Parfois c'est très noir, voir gênant, parfois ce n'est que joie du quotidien. Sans transition. Parce que je suis ainsi, mais qu'il n'y a qu'ici que je peux faire sortir ça de cette façon.


Certains textes peuvent être violents, parce qu'ils parlent avec crudité de sexe, de troubles du comportement alimentaire, de dépression, ou de viol. Ceci est donc un avertissement à l'attention de ceux qui ne souhaitent pas s'y confronter.

3 décembre 2008 3 03 /12 /décembre /2008 05:16

Un cri. Juste un cri au fond de moi. En moi. Qui vient des tripes. Qui vient de l'âme.

Un cri qui sonne comme une déchirure. Un cri qui résonne. De la douleur, je chavire. Je sombre. Juste un cri. Un cri silencieux. Un cri à l'intérieur. J'ai mal aux cordes vocales de ce cri qui ne les fait pas vibrer. J'ai mal au ventre dans lequel il bute. Je ne suis plus une personne, je suis juste ce cri. Cet incroyable cri.

J'essaie d'oublier. Mais je ne peux pas. J'essaie de ne pas l'entendre. Mais je ne peux pas. J'essaie de L'effacer. Mais je ne peux pas. Il paraît que "à coeur vaillant, rien d'impossible !"... Quel est l'imbécile qui a sorti une aussi grosse connerie ? Je pensais avoir prouvé bien des fois avoir un coeur vaillant, si cela est possible, il me semblait que je me battais en permanence... Alors pourquoi tant de choses innaccessibles ? Pourquoi tant de choses impossibles ? Pourquoi ? Juste Pourquoi ?

Un cri sans nom, sans mots, et sans âme... Un cri que beaucoup connaissent. Un cri blessé, colérique, douloureux, de rejet... Le vomi de mon âme en quelque sorte.
Mon cri.

Partager cet article

Repost 0
Published by hécate - dans délétère
commenter cet article

commentaires

rémy 10/12/2008 12:23

Alors ne dit rien, je suis touché que tu le sois aussi. Et puis dans les larmes il y a toujours un peu de se cri distillé, dillué.

hécate 10/12/2008 15:51


Sûrement, parce que cette nuit, j'ai beaucoup crié dans ma tête... Je suis très très fatiguée aujourd'hui... Je t'embrasse.


rémy 10/12/2008 01:55

Il paraît que "à coeur vaillant, rien d'impossible !"... Quel est l'imbécile qui a sorti une aussi grosse connerie ?Je crois que c'est le même imbécile qui a dit "quand on veut on peut" et un truc du genre "l'essentiel est invisible pour les yeux" ^^Pour ce qui est des choses qui passent dans tes écrits je te rassure on n'y lit pas simplement de la souffrance tournée contre toi, non, bien d'autres choses s'expriment, de la volonté, de la douceur, lucidité et l'esprit vif et quand on discute avec toi il y a tellement de choses qui passent et qui sont bien au délà des troubles du comportement alimentaire. Tu n'es pas que cela, on le lit, on le sent, je le sais :)Ce cri tu le décris très bien, tu va me dire que c'est logique puisque c'est le tien. Ce cri j'ai l'ai croisé déjà enfouie au creux d'une autre amie, ce cri j'ai l'ai senti sans qu'elle me le dise, je l'ai traqué longtemps, partout, je l'ai provoqué, séduit, je l'ai invité, je l'ai attendu, pensant comme les autres qu'une fois dehors il serait moins lourd dedans. Et un jour je l'ai réveillé avec un mot qui fait déborder le vase, je l'ai entendu, il m'a jailli dessus, il s'est aggripé à mon coup, m'a étranglé puis je suis sorti de la pièce. Est ce que ça a changé les choses ? Je ne sais pas, je ne saurai le dire. Durant un temps mon amie c'est éloignée, à cause de cela ? Je n'en sais rien. Je regrète ? Non je ne regrète rien. J'ai eu peur de ce cri ? Non. Alors si un jour ce cri s'échoue au bord de tes lèvres je pourrais être là pour l'entendre, si tu le veux bien sûr.

éphémère poupée de chiffon 10/12/2008 06:05



Ton commentaire fait pleurer la "poupée"... Je suis fatiguée, émue, douloureuse, heureuse de ce commentaire... Je ne sais pas quoi te dire, si ce n'est que
ce commentaire me touche profondément, Rémy...



AingeruA 09/12/2008 03:22

Pourquoi??Peut-être parce qu'un cri doit être entendu??muxu :0010:

hécate 09/12/2008 03:36



Pas faux...
C'était pourtant un cri intérieur avant d'être retranscrit ici...



Koulou (flegroll) 06/12/2008 19:26

Bon ben on va tâcher d'être une oreille alors... ;)

hécate 06/12/2008 21:27



Sacré Koulou !
Je t'embrasse.



Cybèle 03/12/2008 13:49

Alors crie, crie fort.... peut etre qu'il sera moins fort à l'interieur apres

Présentation

  • : éphémère et délétère
  • éphémère et délétère
  • : Le blog d'une anorexique-boulimique, angoissée, névrosée, scarifiée, dépressive de plus...
  • Contact

Un jour. Ailleurs.

Pages