Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Note aux lecteurs égarés ici :

Ceci est un blog somme toute assez personnel, voire intime. Je n'y publie pas régulièrement, au point que l'on pourrait se demander s'il a vraiment une utilité. Pour moi il en a une. Ce ne sont souvent que des billets d'humeur, parfois des réponses à des commentaires ou à des articles non-cités. Parfois c'est -très humblement- poétique, parfois c'est chirurgical. Parfois c'est très noir, voir gênant, parfois ce n'est que joie du quotidien. Sans transition. Parce que je suis ainsi, mais qu'il n'y a qu'ici que je peux faire sortir ça de cette façon.


Certains textes peuvent être violents, parce qu'ils parlent avec crudité de sexe, de troubles du comportement alimentaire, de dépression, ou de viol. Ceci est donc un avertissement à l'attention de ceux qui ne souhaitent pas s'y confronter.

17 septembre 2008 3 17 /09 /septembre /2008 14:55

Vaste problème... Le mien, en l'occurence, depuis des années... Trop nombreuses les années... Disséquer ce que j'ai dans l'assiette et dans le corps, sans arrêt, c'est ça ma vie. Faire du yoyo sur la balance aller de 57 kg à 84 kg et inversement, broyer mon estomac dans mon cerveau, faire rouler des pierres dans mon crâne et dans ma bouche...

Mon quotidien c'est celui d'une anorexique-boulimique. J'alterne sans relâche restrictions, crises compulsives, vomissements, automutilations, désespoir, pensées noires, vide et "vie normale"...

Contrairement aux idées reçues, je n'ai jamais été maigre, au contraire, 57kg pour 1m 72, ça reste dans la normalité, c'est plus facile de se cacher. La honte, c'est mon quotidien. J'ai fait mon "coming out", l'été dernier (2007) sur mon ancien blog, puis dans la vie réelle, auprès de mes proches, seule ma famille a été "exclue" de ces révélations. J'ai essayé de changer, de faire taire la petite voix dans ma tête, bilan : Août 2007 : 63kg, août 2008 : 84kg... Aujourd'hui je suis en train de "rechuter", je fais 82kg, je me déteste et je recommence à cacher des petites choses, je recommence à dire des petits mensonges, si anodins pour moi.

Les préjugés d'aujourd'hui  : l'anorexie c'est une fille d'1m70 pour 30 kg. L'anorexie est devenue une maladie romantique et médiatisée. La boulimie c'est sûr, c'est moins glamour... C'est plus facile de se dire anorexique que boulimique, la boulimie, c'est ne rien contrôler, c'est se remplir jusqu'au dégout, c'est passer du temps au dessus de la cuvette les doigts au fond de la gorge, le mascara qui a coulé avec les larmes...

Vous voulez savoir le plus drôle ? C'est qu'après une période de boulimie, j'ai les abdos beaucoup plus musclés ! Vous voyez, je fais même du sport au-dessus dans mes toilettes...

Partager cet article

Repost 0
Published by hécate - dans délétère
commenter cet article

commentaires

Emmanorexie 27/08/2009 17:36

Comme si l'anorexie était le seul moyen d'atteindre un idéal de muscles tendus et de peau tirée par les efforts. La boulimie, c'est tellement bien aussi ! - on pourrait en faire des slogans - et les prêter au médias. Et, un jour, peut-être qu'on nous adulera ?

Il faut bien que quelqu'un nous aime à notre place.

C'est tellement compliqué, d'être malade. Je ne sais pas si je supporterai. Et quand en plus, il faut vivre en même temps, plutôt souvent.

Courage.

witness 05/03/2009 18:07

Lu quelque part : L'anorexie c'est "je suis parfaite", la boulimie "je suis merdique". Les médias semblent aimer transmettre ce message, en effet.Oui, c'est tellement moins élégant, moins fascinant, le gavage à outrance et la gerbe trop acide...

Présentation

  • : éphémère et délétère
  • éphémère et délétère
  • : Le blog d'une anorexique-boulimique, angoissée, névrosée, scarifiée, dépressive de plus...
  • Contact

Un jour. Ailleurs.

Pages